20210507_181402_edited_edited_edited.jpg

  Les Coulisses  

Beebar-Dessin (3).png

Le Terreau BeeBar

Capture d’écran 2021-05-08 à 16.32.15.

#1

Le terreau BeeBar est fabriqué à Frencq, près de Lille, à base de déchets végétaux locaux : branchages, gazon, copeaux de bois de scierie...

Tout est soigneusement entreposé en monticules géants pendant plusieurs mois, le temps que la matière organique se transforme.

Au coeur de ces mini collines de déchets végétaux, la température peut atteindre 80°C ! 

C'est pourquoi il faut une surveillance constante afin d'éviter tout risque d'incendie, et pour permettre une bonne "maturation" de la matière.

#2

Au cours de ces mois de transformation, votre futur terreau est régulièrement retourné pour le ré-oxygéner et permettre sa transformation dans de bonnes conditions.

Au bout d'un certain temps, il est passé dans une sorte de grand tamis pour le filtrer, et les morceaux les plus gros repartent continuer à se transformer. Ainsi, on fabrique plusieurs monticules de terreau, à des stades de plus en plus avancés, et tous sont régulièrement oxygénés grâce à Charles, dont les compétences de pilote de pelleteuse sont indéniables.

20210507_182737.jpg
Capture d’écran 2021-05-08 à 16.32.35.
Capture d’écran 2021-05-08 à 16.31.51.

#3

Enfin, après plusieurs cycles de filtration et de maturation, lors desquels on vérifie les "constantes" du terreau et  (azote, oxygène, température...), on obtient une consistance fine et riche, à laquelle on adjoint du fumier de cheval local, pour enrichir naturellement le mélange et donner de quoi se nourrir à nos graines mellifères. 

Le tout est ensuite mis dans de très gros sacs industriels réutilisables, et expédié à quelques kilomètres de là, à l'ESAT qui assemble tous les BeeBar pour vous les expédier. 

La BeeBar Factory

Capture d’écran 2021-05-08 à 16.33.18.

#5

Enfin, une fois la jardinière remplie de terreau et fermée hermétiquement grâce à sa soucoupe assortie, tous les composants du BeeBar sont alors assemblés avec précaution dans le carton d'expédition.

Puis celui-ci est soigneusement fermé et va rejoindre ses collègues sur les palettes d'expédition, où ils attendront tous, avec impatience, que vous les adoptiez pour venir fleurir vos fenêtres et les villes, au service des abeilles et de tous les insectes pollinisateurs ! 

#4

A quelques kilomètres seulement de chez Charles qui fabrique le terreau, se trouve la "BeeBar Factory", où sont assemblés les différents composants du BeeBar : la jardinière en plastique recyclé qui vient d'Italie, le terreau, les graines de fleurs bio, le mode d'emploi - imprimé sur papier recyclé...

Pour viser un impact social autant qu'environnemental, nous avons choisi de faire assembler les BeeBar dans un ESAT - une entreprise adaptée, qui permet à des personnes en situation de handicap de s'insérer (ou se réinsérer) dans le monde du travail, en ayant des horaires adaptés et un accompagnement particulier. 

Nous sommes très fiers de collaborer avec eux et de bénéficier de la qualité de leur engagement et de leur travail. On le ressent dans chaque BeeBar assemblé à la main !

Capture d’écran 2021-05-08 à 16.33.34.
Capture d’écran 2021-05-08 à 16.34.04.